Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du goût et des couleurs

Un peu de déco, beaucoup de recettes faciles et peu coûteuses, des idées de shopping ou de sorties toujours en rapport avec la déco ou la cuisine.

20 Apr

Tout sur la Vache qui Rit

Publié par Nadège Belange  - Catégories :  #Sorties

Si vous êtes à la recherche d'idées pour occuper vos bambins durant les vacances, pourquoi ne pas les emmener visiter le musée dédié à La Vache qui rit. Bon, pour cela il vous faudra faire le trajet jusqu'à Lons-Le-Saunier, mais après tout, ce sont les vacances, non ? Et puis, voir comment a évolué cette marque au fil du temps ne sera pas sans vous rappeler certains souvenirs... Pour la séquence nostalgie, c'est par ici !

 

La Maison de La Vache qui Rit est une initiative de la petite-fille de Léon Bel, Catherine Sauvin, qui date de 2009. Sur 2 200 m carrés, vous pourrez ainsi découvrir des objets de collection, des images et autres archives qui constituent le patrimoine de la marque et ses évolutions au fil des années. Petite anecdote : le bâtiment a été construit à l'emplacement de la première usine de la marque, d'ailleurs vous aurez l'occasion de découvrir les caves d'affinages et les murs d'origine intactes.

 

rvf-copie-1.jpg

 

Tout commence au début du XXe siècle (eh oui, elle n'est plus toute jeune cette vache!), en 1921 avec Léon Bel, un fromager jurassion. Au départ, la vache hilare qui orne depuis les boîtes de la marque, était l'emblème du régiment de Ravitaillement en Viande Fraîche (RVF) dessiné par un illustrateur vendéen, Benjamin Rabier. On la baptisa alors « Wachkyrie », histoire de se moquer des troupes allemandes et de leur Walkyrie durant la première guerre mondiale. Ce n'est qu'en 1924 que le dessin de la Vache telle que nous la connaissons plus ou moins aujourd'hui est finalisé, avec des boucles d'oreilles en plus, touche féminine suggérée par Madame Bel...

 

humaineAu fil du temps, l'icône bovine va évoluer et parfois prendre forme humaine... pour le plus grands plaisirs des tout petits. Ce sont eux qui seront visés par les campagnes publicitaires dès les années 1950. Au programme : émissions de radios « Les belles histoires de la Vache qui Rit », éditions de buvards pour les écoliers...

 

A ne pas manquer non plus, les images vidéos montrant le véritable ballet des machines fabriquant ces portions de fromage fondu. Captivant !

 

 

Et pour finir, vous pourrez faire un tour par la boutique où tout est à l'effigie de la célèbre vache, de la serviette en papier en mugpassant par le mug ou la voiture pour enfant, tout y est ! Impossible de résister, moi-même j'ai cédé à la tentation et ai acheté un couteau... à fromage, forcément !

 

 

 

Ouverture

Avril, mai, juin, septembre, octobre : mardi-vendredi de 14h à 18h et 10h-18h (vacances scolaires + week-ends et jours fériés)

Juillet-août : tous les jours de 10h à 19h

(Fermé du 4 au 30 novembre, du 1er au 31 janvier et le 25 décembre.)

 

Tarifs

Adulte : 7€

Enfant : 2€ (3-6 ans), 5€ (7-18 ans)

Tarif réduit : 5,50€

Toutes les infos sur www.lamaisondelavachequirit.com/

Commenter cet article

À propos

Un peu de déco, beaucoup de recettes faciles et peu coûteuses, des idées de shopping ou de sorties toujours en rapport avec la déco ou la cuisine.